Vente de tissu au mètre
Direct Fabricant

tissu ameublement au metre

Tissus Ameublement

Les tissus ameublement proposés par vente de tissus sont nobles, écologiques et techniques. Le tissu au metre est utilisé en tissu ameublement pour la couture de rideaux. Réalisez la décoration de vos rêves colorés et doux avec nos tissus ameublement

Tissus Ameublement

Filtrer par

Matière(s)

Appellation des tissus

Couleur dominante

Utilisations conseillées par notre couturière


Achat tissu pour la décoration sur ventedetissus.com

Tissu de Cardailhac est fabricant dont la spécialité est le tissu ameublement dans les matières suivantes :

le drap de laine, http://www.ventedetissus.com/fr/page/les-draps-de-laine.php

le tissu laine, http://www.ventedetissus.com/fr/page/le-tissu-laine.php

laine cachemire, http://www.ventedetissus.com/fr/page/le-cachemire.php

tissu tweed, http://www.ventedetissus.com/fr/page/le-tissu-tweed.php

tissu flanelle, http://www.ventedetissus.com/fr/page/le-tissu-flanelle.php

tissu lin, http://www.ventedetissus.com/fr/page/le-tissu-lin.php

tissu coton, http://www.ventedetissus.com/fr/page/le-coton.php

tissu polyester, http://www.ventedetissus.com/fr/page/le-polyester.php

Conçu pour chacune des spécialités du tissu ameublement pour correspondre à l'esthétique mode, en se servant de chacune des spécificités des fibres pour répondre aux exigences de solidité, de résistance que demande la décoration d'intérieur.

Nos tissus ameublement sont bien souvent composé de mélange de fibres nobles, exemple, laine cachemire, tissu laine et mohair, tissu laine et viscose, qui permettent d'associer les qualités de chacune des fibres pour arriver à des touchers ou des aspects répondant aux besoins du tissu ameublement contemporain.

Par leurs commandes de tissu ameublement les rois de France encouragèrent le savoir faire et la créativité des manufactures textiles. Sous l'impulsion de Louis XIV et surtout son ministre Colbert par une organisation de contrôleurs royaux poussant l'ensemble des seigneurs du pays à développer la création et la fabrication de tissu ameublement.

Des toiles de lin aux draps de laine en passant par les brocarts d'or et d'argent commencèrent à habiller les murs et les fenêtres, de rideaux tentures et les meubles des châteaux avec du tissu ameublement. Les rois de France pour soutenir les manufactures achetaient plus que nécessaire de très belles fabrications de tissu ameublement sans attributions particulières à l'utilisation à venir, seule la créativité et la nouveauté du tissu ameublement était retenue.

L'ensemble de ces tissus ameublement prirent le nom de meubles. Il faut se rappeler que dans certains cas lorsque le seigneur changeait de château il faisait suivre dans sa caravane ses meubles (toute la décoration en tissu ameublement, tentures, rideaux occultant, tissu pour fauteuil, tissu pour canapé, rideau lin, des manchettes de l'époque, décoration de la table avec tous les linges correspondants en tissu lin).

Les gardes meubles, remplis de tissu ameublement n'étaient pas l'apanage des rois et des reines. Comme Madame de Pompadour, les grands bourgeois voulaient avoir plusieurs maisons à décorer. Chacun possédait son propre garde meubles où s'entassaient mille et une tentures en tissu ameublement qui permettaient de modifier la décoration des innombrables pièces.

Des tentures de tissu ameublement selon les saisons

Dans les grandes demeures, les tentures de tissu ameublement se succédaient au rythme des saisons, satin et drap de laine l'hiver, soie et tissu lin l'été. Pour la tenture de son meuble d'été à Versailles, la reine Marie Antoinette choisit un gras de Tours blanc brodé, son armure carrelée , présente un gros grain épais et solide qui convient parfaitement au tissu ameublement. Ce meuble d'été est encore en place quand la reine dû quitter précipitamment le château en 1789.

Chaque changement d'ameublement impliquait le remplacement du tissu ameublement de toutes les tentures, en même temps.

Les tentures murales robustes convenaient parfaitement au mode de vie seigneurial. Elles suivaient le seigneur dans tous ses déplacements. A peine arrivés, les chambriers et les fourriers déroulaient les tissus ameublement et les installaient au mur. Selon l'emplacement, ils n'hésitaient pas à couper ou à agrandir le tissu ameublement afin d'obtenir la taille voulue.

Véritables œuvres d'art mobile, les tapisseries en tissu ameublement réchauffaient les murs et absorbaient l'humidité tout en préservant des courants d'air.

Les tentures en tissu ameublement étaient des pièces ostentatoires. Elles permettaient aux nobles d'afficher leur rang social. Les plus belles tapisseries réalisées pour le roi venaient de la manufacture royale des Gobelins.

A fleur ou à rayures, la vogue des tissus ameublement muraux va perdurer sous l'Empire. La salle du Conseil du château de Malmaison sera tendue d'un coutil rayé bleu et blanc pareil à une tente militaire. Le terme de « coutil » (du latin culcita qui signifie « traversin » ou « oreiller ») désignait un tissu ameublement fabriqué en Normandie en tissu lin utilisé dès le XVIème siècle pour recouvrir les couettes de lit et les coussins.

Si, au XVIIIème siècle, cette toile de lin très serrée continuera à être employée dans la literie (matelas et sommiers), elle servira aussi de toiles de tente pour l'armée. C'est pour cette raison qu'elle sera tissée en grandes dimensions. Ces dimensions en feront un tissu ameublement de prédilection pour la décoration contemporaine au XIXè et XXè siècles.