Vente de tissu au mètre
Direct Fabricant

Tissu ameublement Laine bouillie Tissu au metre

nos tissus en laine bouillie

Le tissu ameublement en laine bouillie acheté en tissu au metre, pour la décoration, la couture de tissu rideaux, voilages, tissu pour canapé, tissu pour fauteuil. La laine bouillie permet les créations d'objets de loisirs créatifs mode.

Tissus Ameublement

Filtrer par

Matière(s)

Appellation des tissus

Couleur dominante

Utilisations conseillées par notre couturière


Tissu ameublement : avantage de la laine bouillie pour la décoration

Par son élasticité naturelle, la laine bouillie est suivant les poids, utilisée en tissu ameublement et dans tous les éléments de la décoration d'intérieur. La laine bouillie est idéale en tissu pour canapé ou tissu pour fauteuil, ce qui donnera une assise douillette, moelleuse et résistante, ou rideaux d'occultation qui non comptant de réguler l'hydrométrie de l'air vous assure une isolation thermique et phonique très intéressante.

Cette laine bouillie dans des poids plus légers vous permettra la couture de tissu rideaux, des parures de lits et des housses de coussins.

Drap de laine en laine bouillie, création du tissu ameublement

La laine bouillie est une déclinaison du drap de laine réalisé à partir de la laine feutrée du tissu laine cardée. Comme chacun le sait la laine, provient de la toison du mouton en majorité mérinos et pour les très belles qualités en fibres fines, la laine est composée d'écailles serrées pour faciliter l'accroche des fibres au foulage.

Les trois propriétés physiques de la laine bouillie en font une fibre extraordinaire qui est frisée comme un ressort, qui a la capacité pour reprendre sa direction et sa forme si on l'a plié et si on l'étire sans le casser il revient à sa position initiale.

La laine bouillie, isolant thermique et phonique naturel

La première propriété : l'hygrométrie. Le tissu laine cardée a un degré d'humidité moyen de 15 à 17 %, et peut absorber 40 % sans modification chimique, la reprise normale d'humidité se fait automatiquement à la chaleur ou à l'humidité, cela s'appelle, la respiration du tissu de laine bouillie. Cette particularité permet d'assurer une isolation constante et une imperméabilité instantanée à la laine bouillie qui garantit l'isolation et donc conserve la chaleur ambiante.

Le feutre qui amène à la laine bouillie

La deuxième propriété : l'élasticité du frisé de retirement et de crispation. Cela permet, grâce à l'action mécanique du foulon de frapper la laine bouillie, qui contraint et tord le tissu laine ce qui provoque sa contraction. Les filaments cherchent à reprendre la première position ce qui entraîne entre eux des croisements et des chevauchements qui amorcent le feutrage dans le cœur même du fil.

Plus les extrémités sont comprimées dans tous les sens et froissées abondamment plus elles se lient aux autres. Les filaments à la surface d'un fil s'accrochent à celles qui ressortent à la surface d'un fil voisin concourant au feutrage de la laine bouillie.

Chaque rupture de filament développe la crispation qui provoque un enchevêtrement inextricable ce qui se manifeste par le rétrécissement en longueur et en largeur de la laine bouillie, de façon à réaliser une laine feutrée. Cette opération de foulage provoque l'épaississement et une certaine densité de la laine bouillie. La solidité augmente fortement et créée l'imperméabilité et le duvet de douceur agréable de la laine bouillie.

Le drap de laine est isolant grâce à la quantité d'air retenu par les fibres de laine feutrée. Nous savons tous que pour isoler du froid et du chaud, il faut créer des couches d'air emprisonné dans les fibres enchevêtrées du drap de laine.

C'est pourquoi la couture de rideaux en laine bouillie pour protéger les fenêtres, les baies vitrées et les portes d'entrées est fortement conseillé, particulièrement dans les grands appartements anciens.

La troisième propriété : la plasticité. Dans l'eau, la laine bouillie se ramollie et se gonfle, ce qui ouvre les écailles du tissu laine de ce fait augmente son volume ce qui permet de lui donner, grâce à la plasticité des fibres de laine, une nouvelle forme, et modifie leurs ondulations. Ces déformations se conservent et se fixent à la finition de la laine bouillie.